Photographier la lune Panasonic.

Comment photographier la lune de nuit?

Photographier la lune de nuit avec un Panasonic?

Comment photographier la lune? Par une belle nuit d’été, lorsque la lune éclaire le ciel, c’est une belle occasion de prendre quelques photos de la lune. Dans cet article, vous trouverez les réglages de base pour prendre des photos de la lune mais également, quelques clichés de la lune que j’ai fais avec mon Panasonic GX8 et un objectif 45-175mm.

En ce qui concerne les réglages du boitier ils sont similaires à un appareil photo Reflex (Nikon, Canon, Sony).

Note: les photos de lune en nocturne de cet article, ont été recadrées en post-traitement afin de donner une sensation de proximité. En outre, vous trouverez ci-dessous une photo d’exemple avec l’objectif Panasonic 45 – 175mm non recadré.
Photographier la lune.

Photo de la lune à 300 mm (objectif Panasonic 45 – 175 mm).

Le matériel photo que j’ai utilisé:

Pour cette occasion, j’ai utilisé le Panasonic GX8 avec l’objectif  45 – 175 mm. En ce qui concerne, l’objectif monté sur le Panasonic GX8 (capteur en 4/3) il est équivalant à un 90 – 350 mm. En outre, cette configuration me permet de doubler la plage focale de cette objectif  45- 175 mm pour photographier la lune de nuit.

Trépied photo:

Pour obtenir encore plus de netteté avec la lune, j’ai monté le tout sur un trépied photo pour éviter le flou de bougé. De plus, la stabilisation de l’appareil photo est activée pour éviter les micros vibrations entre le sol et le trépied photo.

Les réglages pour faire des photos de la lune:

En ce qui concerne les réglages, ce sont les paramètres que j’ai utilisé avec mon hybride et l’objectif 45- 175 mm. En outre, selon l’objectif et l’appareil photo les réglages peuvent être différents pour photographier la lune de nuit.

Réglages théoriques:

Selon le boitier et l’objectif il faudra adapter les réglages ci-dessous:

  • Priorité ouverture (A).
  • Ouverture f/8 à f/11.
  • Vitesse obturateur: 1/125s à 1/160s.
  • Mode de mesure ponctuelle (spot).
  • Mise au point: 1 zone (manuelle ou sélectif pour Nikon Canon).
  • Qualité d’image RAW et JPG.
  • Réglage ISO: 200 maxi 400 ISO.

Pour cette photo d’exemple, j’ai une vitesse de 1/100s, les ISO à 400 et une ouverture à f/5.6.

Photographier la lune

Ouverture f/5.6 – Obturateur 1/100s – ISO 400 – Focale 175 mm.

Priorité ouverture (A):

Le mode priorité ouverture (A) permet de changer la vitesse d’obturation (exemple: 1/125s) et de sélectionner un diaphragme (exemple: f/8). En outre, la priorité ouverture offre plus de contrôle sur la photo finale. Le mode automatique n’est pas l’idéal pour ce genre de photo avec la lune.

La vitesse d’obturation:

Il ne faut pas oublier que notre planète terre est en mouvement ainsi que la lune. Attention à la vitesse d’obturation!

La vitesse d’obturation est importante pour prendre la lune en photo. Elle ne doit pas être trop basse! Une vitesse d’obturation rapide (exemple 1/125s) permet de figer la lune correctement. Dans le cas contraire,  avec une vitesse trop basse la photo sera floue avec la lune en mouvement.

La sensibilité ISO:

En pleine nuit, la lune illumine assez bien le ciel et il n’est pas utile de régler son appareil photo sur des valeurs ISO élevés. En outre, il ne faut pas oublier que plus les ISO sont élevés plus le bruit numérique sera présent sur la photo.

Sur de nombreux appareils photo reflex et hybride il est possible de régler la limite ISO afin de ne pas dépasser la valeur ISO choisie. Préférez des ISO au plus bas dans la mesure du possible (exemple: 200 ISO).

Mode Mesure ponctuelle (spot):

La mesure ponctuelle ou spot permet de définir une petite zone d’exposition précise (ici la lune) afin de mieux cibler la lumière de la lune. Dans un autre cas avec une exposition matricielle l’appareil photo va mesurer la lumière sur l’ensemble de la photo.

Photographier la lunePhotographier la lune

Les deux photos ci-dessus ont été prises à 22h20 et vous pouvez contraster la différence entre la mesure matricielle et la mesure spot.

Le retardateur:

Au moment de prendre la photo de lune, la pression du doigt sur le déclencheur peut faire bouger légèrement l’appareil photo. Pour optimiser la netteté de la photo utilisez le retardateur de l’appareil photo. Cette fonction est présente sur les boitiers reflex et hybride.

Les points importants:

Pour résumer, voici les points importants pour réussir vos photos de lune.

  1. Un objectif avec une longue focale exemple: 600 mm.
  2. Priorité ouverture (A)
  3. Une ouverture f/8 à adapter selon l’objectif.
  4. Les ISO au plus bas (exemple 200 ISO)
  5. Mode de mesure ponctuelle (spot).
  6. Mise au point manuelle ou sélective.
  7. Trépied photo.

Fuyez le centre ville!

Un autre facteur à prendre en compte, c’est la pollution en centre ville et la visibilité. En campagne, vous aurez moins de pollution et de meilleures photos de la lune en nocturne. Par exemple, la photo ci-dessous en centre ville vous montre une visibilité réduite. Par ailleurs, voici un site qui vous indiquera ou aller, pour fuir la pollution atmosphérique: Light pollution map

Photographier la lune

Exemple d’une mauvaise visibilité en centre ville.

L’application Panasonic:

Ce qui est bien, avec Panasonic c’est l’application. Elle permet de contrôler à distance l’appareil photo en WIFI. L’avantage de cette application pour Android et IOS c’est de faire le déclenchement à distance de l’appareil photo. De plus, il est possible de visualiser la photo avec cette application.

Lien application Panasonic pour Android: Panasonic Image App

Logiciel de post-traitement:

Lorsque les photos sont prises en RAW  (Brut), il faut passer par un logiciel de post-traitement pour développer les photos.

Les fichiers photos en RAW, contiennent beaucoup plus d’informations sur la prise de vue. L’avantage des fichiers RAW, c’est qu’ils sont d’une grande flexibilité pour effectuer des corrections. En ce qui concerne les fichiers JPG ils sont compressés et il sera difficile de faire de bonnes corrections.

Pour retoucher les photos en RAW j’ai choisi d’utiliser Affinity Photo pour le développement. Par ailleurs, sur le marché il existe d’autres logiciels pour faire du post-traitement. Exemple: Adobe Ligthroom, Photosphop, DxO PhotoLab…etc.

Photographier la lune

Interface de développement Affinity Photo pour les fichiers RAW.

Pour conclure:

En résumé, passez en mesure ponctuelle (spot) pour bien définir la zone d’exposition. Par ailleurs, n’hésitez pas à changer les ISO et la vitesse (f/8 f/11) d’obturation selon votre objectif. Pour photographier la lune de nuit utilisez un trépied photo afin de stabiliser l’appareil photo. Pour de magnifiques photos de lune prenez la plus longue focale (exemple: 500mm).

 

Share